Vrai ou Faux : PREJUGES sur les malgaches

« N’oublie pas qui tu es » dixit Mufasa, il aurait dû ajouter « et sois-en fier ». Mais parfois, avec certains préjugés, ce n’est pas toujours aussi simple. Ce qui suit concerne certaines remarques répétitives que j’ai entendues durant ces 4 petites années passées en région parisienne. Au fond, il est impossible de trouver de « moule type » dans lequel rentrent tous les Malgaches, c’est comme les bonbons ou les glaces, il en existe à tous les parfums et sous toutes les formes 😀
Pour le vocabulaire (et pour ne pas vous faire lyncher), sachez qu’on dit Madagascar, Mada, Dago, Madagasikara, Gasikara et non Malgachie. De même, seront acceptés pour désigner les habitants, Malgaches, Malagasy ou Gasy et surtout pas des Madagascariens ou des Malgachiens.

Dans la généralité…

#1 Ils ont tous un nom de famille qui ne tient pas dans un tweet. Faux.
Je ne vais pas mentir, on est beaucoup à avoir un nom à rallonge et imprononçable, et très souvent sa lecture s’arrête à « Ra » ou « Andria ». Comme l’explique très bien cet article sur Slate Afrique, il a toujours une signification si on prend la peine de le décortiquer. Mais il existe bel et bien des noms courts, selon les régions ou selon l’inspiration des parents car à la naissance on choisit le nom et le prénom que porte l’enfant.

#2 Il y a autant de Malgaches que de lémuriens. Merci Dreamworks.
S’il y avait aussi 21 millions de lémuriens, sans doute on arrêterait de s’inquiéter pour certaines espèces en voie de disparition (merci la déforestation et la chasse). Ah et au fait, il n’y a pas de pingouins à Madagascar, pas même au zoo de Tsimbazaza, et ce n’est pas aussi verdoyant (j’ai bien écrit « déforestation ») que dans cette animation si fidèle à la réalité…

#3 Tous les malgaches sont musiciens. Certainement.
Plusieurs amis m’ont fait remarquer que tous les malgaches qu’ils côtoient jouent d’un instrument ou chantent. N’empêche, c’est comme ces ados qui se revendiquent mélomanes : qui n’aime pas la musique ?

En France…

#4 Ils sont condescendants. Pardon ?
Admettons, certains n’ont peut-être pas compris Mufasa et n’hésitent pas à cracher sur leurs semblables… Et y’a ceux qui ont compris que le succès ne réside pas dans le fait de s’expatrier et qui bossent dur pour atteindre leurs objectifs. C’est comme partout. Par contre je ne comprendrai jamais les gens qui se mettent sur la défensive avec « ce n’est pas parce que tu vis en France/au Canada/aux USA/au Japon/au Kirghizstan/sur la lune que BLABLABLA », on peut très bien vivre au fin fond de la brousse et avoir une opinion quand même.

#5 Ils sont communautaires. Vrai et Faux.
Dans la mesure où il arrive que certaines familles soient installées en France depuis des générations, le communautarisme peut être involontaire (surtout quand on a 150 cousins dans sa ville). Néanmoins il y a aussi ceux qui ne côtoient, se lient d’amitié, travaillent avec, n’adressent la parole, sortent qu’avec d’autres malgaches. Sans oublier ceux qui, traumatisés par la mauvaise conduite de quelques uns, évitent méticuleusement d’être mêlés à leurs compatriotes, et ceux qui ne se cassent pas la tête pour ça.

A Paris…

#6 Ils ne connaissent que leur nombril. Vrai et Faux.
En même temps, quelle que soit la planète d’où l’on vient, Paris fait courir dans tous les sens. Après, il y a les gens qui ont le temps de regarder ce qu’il y a autour d’eux, et les autres… Paradoxalement, pourquoi y aurait-il autant de fêtes, de soirées, de moyens de se sociabiliser si tout le monde s’ignorait indéfiniment?

#7 Les filles sont faciles. WTF ?
Un autre truc que je ne saisis absolument pas, cette idée selon laquelle Paris est l’endroit idéal pour « pécho de la gasy » facilement. Donc si quelqu’un a une explication sur cette réputation dégradante et (à mon humble avis) erronée, je suis toute ouïe, parce que les amis qui me prennent pour une agence (pas matrimoniale) refusent de me croire.

Publicités

10 réflexions sur “Vrai ou Faux : PREJUGES sur les malgaches

  1. trop d’accord avec la #7…la veille de mon départ et tout on m’a dit « fait gaffe de pas devenir une fille facile, une p**** à la parisienne, etc…. » bref voilà quoi, et de retour à Mada, tous les préjugés arrivent « ouais, elle revient de paris et elle se la pète, elle se la joue marginale, elle change et tout…. » bref voilà…

    en même temps, pourquoi est-ce qu’on ne changerai pas après un an à l’étranger? le contraire serait pathétique..-_- »

    Sinon, nice blog ^^

    1. Merci Lilia 🙂
      En effet, changer est dans notre âge, on grandit, le tout est de le faire en esquivant tant que possible la mauvaise influence… Alors si le changement est positif, autant le féliciter.

    2. En fait, après avoir passé des années à l’étranger (France ou autre pays), quand tu reviens à Mada pour y passer les vacances, ce sont surtout les autres restés au bled qui ont changé leur point de vue vis à vis de toi (tu es devenu à leurs yeux un portefeuille garni ambulant)…
      Et après, c’est eux qui disent que tu te la pètes et tout….
      pathétique

    3. #7: Vrai et faux
      FAUX: Si tu es un malgache en France (mais non seulement à Paris), alors cette affirmation est fausse. Tu auras plus de mal à draguer une fille malgache, qu’au pays (Mais alors, en revanche, quand tu rentres au pays, peu importe que tu aies passé ton séjour à nettoyer des chiottes à l’étranger, elles te sautent dessus!!!)

      VRAI: il suffit de voir comment elle réagit lorqu’un blanc, ou un noir non malgache, passe à proximité. Le gars chanceux n’a même pas besoin d’ebaucher un semblant de drague. Comme elle a bien appris ses leçons avant de quitter le pays (« il faut que tu te trouves à te caser avec un francçais, ou un étranger! Ses amies et cousines: « n’oublie pas de nous envoyer des photos de coress, hein! »), elle se comportera pire qu’une saute-au-paf.
      C’est fou ce qu’une malgache se comporte totalement differemment, selon qu’elle soit au pays, ou à l’étranger! Nous avons une jeune fille simple et pieuse, qui aide ses parents sans compter.
      Mais dès qu’elle a quitté le sol malgache, mais ce n’est plus la même fille! Je connais des tas de filles qui expriment leur dégout pour les africains, à Madagascar, mais qui sortent avec plusieurs, à l’étranger…

  2. Moi j’ai un nom court et tout à fait prononçable :p et oui je confirme les Gasy sont plus que centré sur leur nombril… surtout lorsqu’ils font le va et viens entre Mada et ailleurs.
    Ps: On a totalement raillé le mot malgache, enfin tout les Gasy s’applique à le faire.

  3. Quand j’étais célibataire, des copains me demandaient de coucher avec eux, comme ça,..et j’ai toujours dit non…et à chacue de mes réponses, ses gars me disaient: »eh! mais on est à Paris maintenant, il faut s’ouvrir un petit peu! ets… »
    Ensuite quand je rencontre des malgaches (je ne pense pas être toute seule qui cherche des visages, des ressemblances partout où je vais en tant qu’étranger) qui se détournent en me voyant, ou qui me regardet de bas en haut sans dire un mot ou en me faisant la gueule…je ne comprends tout simplement pas.
    Et enfin, pourquoi se la pêter quand on rente au pays??? il y en a qui cherche spécialement tout et n’importe quoi pour impressionner ses semblables à la descente de l’avion…ou qui raconte qu’à Paris ou ailleurs, l’argent coule à flot (pourtant il y en a qui râment pour trouver à peine à manger)…et c’est uniquement fait pour faire saliver les pauvres cousins afâmés et envieux…)
    Nous pensons vraiment qu’on est le nombril du monde…avec le beau pays du monde….pourtant, nous sommes rien comme tout le monde, et si nous n’existion pas ou n’existerons plus, le monde ne changera pas! nous avons tout simplement la mentalité des ilîens qui à part « savoir sourire (aux vazaha) », nesommes que des mêlanges africindochinarabeurocréoles…et nous n’avons pas le nom le plus long du monde, regarder les noms srilankais ou indonésiens….allez les gasy, réveillez-vous!

    1. C’est quand même choquant que « l’ouverture » d’esprit (et d’autre chose) soit un code à Paris! Ré-vol-tant… Pour le reste, même s’il existe des gens qui ne pensent pas ainsi, c’est tristement vrai pour la plupart d’entre nous… Et quand j’y pense, pour ceux qui sont au pays, c’est une chance de partir et pour ce qui sont loin, c’est une chance de revenir, alors pourquoi ce rapport de « supériorité » illogique?

  4. Je n’ai jamais entendu dire que c’était facile de « pécho de la gasy » à Paris! Entendu non, en revanche constaté: oui! xD
    Mauvaise réputation = bonne grosse rumeur = bon gros potin partout dans la France, voire le monde avec les technologies actuelles. Il y a ça, mais aussi le fait que Mlle Ouverte est très souvent Mlle Qui s’affiche partout. Ce qui pourrait sans doute expliquer cela…

  5. Et beh moi, ce que je dirais, c’est que déjà, presque tout ce qui a été dit est véridique. Et moi ce que je reproche au Gasy de Paris ou d’autres grandes villes, c’est de se venter, genre, quand je vais à Paris, les gasy qui se voient dans les rues ne se saluent même pas, et s’ignorent?mais pourquoi?ça ne fait pas de mal de se discuter un peu de tout et de rien. Alors que du côté de chez moi dans le Pays de la Loire, qu’on soit gasy, africain de toute sorte, américain… on trouve toujours le temps de sympathiser. Et ça franchement c’est un comportement que je déplore à mon grand regret.

Dégueuler un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s