Galère des jobs étudiants : l’animation commerciale.

Tu vois ces étranges créatures toutes vêtues de couleurs éclatantes qui cherchent à foutre plein de trucs dans ton caddie ? Si tu cherches un job étudiant, que tu n’es pas trop introverti et que tu es assez costaud moralement, tu peux aussi tenter le coup.

 

Où postuler ?

Sur les sites classiques de recherche de job étudiant (letudiant.fr, jobetudiant.net etc) qu’on a déjà vus, revus et vomi, à condition de répondre dans les 2 jours de la parution de l’annonce ! Si ta fac ou ton école a un BDE, n’hésite pas à aller les voir, voire même à aller jusqu’à la Fédération Française des BDE qui prend des étudiants spécialement pour des entreprises. Sinon, en période de rentrée universitaire, les banques ainsi que les mutuelles étudiantes font toujours une animation. Pour ce qui est de se faire embaucher, je te préviens : il ne faut pas être timide. Si tu es carrément barge, c’est limite un bon point pour toi(mais débarrasse-toi de cette camisole avant l’entretien). Et si tu as mental d’acier pour affronter les piétons et risquer de recevoir des poings dans la gueule lorsque tu insistes trop, le recrutement de donateurs est également une possibilité qui s’offre à toi.

En quoi cela consiste ?

Tu vas non seulement être amené à aborder des inconnus mais en plus (et pour ça, bon courage hein) les convaincre d’acheter tes produits, ta principale mission. Seul ou en équipe, tu passeras des journées debout à te faire superbement ignorer, mordre du regard ou harceler pour bénéficier de plus de promotions. Nous ne traiterons que l’animation en centre commercial, parce que recruter des donateurs, j’aurais pas tenu une journée donc je n’ai pas la moindre putain d’idée de ce qu’il faut faire. Vàlà.

Tu vas être formé, écoute avec beaucoup d’attention tes formateurs qui te donneront de quoi étoffer ton argumentaire de vente. Mais pas trop. Genre, vous ferez des jeux de rôle où tu seras face à un client réticent. Aussitôt que tu sors de ta formation, oublie. En vrai, tu n’auras pas le temps de te concentrer sur eux puis c’est un gaspillage d’effort qui rend les gens encore plus désagréables.

Lorsque tu seras lâché sur le terrain, prépare-toi. Repère où exactement tes produits se trouvent. Et surtout, note les prix des concurrents (bon courage bis s’ils ont eu la merveilleuse idée d’envoyer un animateur le même jour que toi). Enfin, installe ton stand, ta dégustation, tes bons de réduc, tes goodies à offrir. La fête peut commencer !

Quelle fête ? Celle qui va te donner des crampes aux zygomatiques, pardi ! Ce balai de caddies et de paniers qui se téléscopent, cette merveilleuse symphonie d’enfants capricieux qui te feront regretter de ne pas vendre des muselières, ces petits vieux aimables et collants qui se sentent obligés de te  narrer une bataille dans une guerre à laquelle ils ont participé (sans doute la Guerre de 100 ans), ces gens qui ne comprennent pas que c’est ton boulot de les accoster et qui vont revenir tous les jours à ton stand grappiller un numéro de téléphone. YOUHOU. Mais quelles que soient les personnes auxquelles tu t’adresseras, si ça ne marche pas du premier coup, pas de problème ! Tu recommenceras avec les suivantes. Et ainsi de suite.

Ne te méprends pas : tu as été envoyé pour booster des ventes, pour faire gagner beaucoup plus d’argent à des gens que tu ne connais pas, peut-être même que tu vas devoir mentir pour y parvenir (Comment ça, la bière fait grossir ? Pas du tout ! Tout le monde sait que ce sont les chips et les cacahuètes qu’on mange avec qui font ça !).

Mes clients préférés :

La mère de famille nombreuse.

Lorsque tu la vois entrer dans le magasin, tu te dis qu’elle fait ses courses en même temps qu’elle babysitte tout son immeuble. Mais en fait, non. Comment tous ces Mowglis qui grimpent sur les gondoles peuvent être sortis de la même femme ?! La nature a aussi ses mystères. Et ses miracles. Crois-moi. Mon conseil : à moins que tu veuilles trouver ton stand par terre, évite. Car il y a 99% de chances que ta vente  ressemble plus à « Bonjour ! Une super promo sur les… – ETHAN LAISSE LES CHEVEUX DE TA SOEUR TRANQUILLE – …bouteilles d’eau minérales vous tente ? – ANTOINE, MARTIN, STEPHANE, ADRIEN, DESCENDEZ DE CETTE ÉTAGÈRE TUSSUITE. Excusez-moi, Monsieur. Continuez. – Je vous propose… – CAROLINE RECRACHE CE LIQUIDE VAISSELLE OU TU VAS AVOIR LA RACLEE DE TA VIE ! ». En revanche, si tu vends des articles qui intéressent les bambins (des friandises par exemple) ça peut largement jouer en ta faveur dans la mesure où tu peux faire en sorte qu’ils pleurent tous jusqu’à ce que leur mère achète la moitié de ton stock.

La calculatrice.

La calculatrice a un radar de promotions et des neurones qui turbinent à toute vitesse pour calculer les coûts après remise. Elle dégaine ses coupons plus rapidement que son ombre. Mais au moins, elle boira tes paroles. Elle va même t’assommer de questions, tu te sentiras enfin utile.

Le vieux macho.

Au pire, il te demandera de le laisser faire ses courses. Au mieux, ce sera une vente de plus mais prends garde ! Le vieux macho ne voudra pas que tu l’aides à mettre le pack de jus de fruits dans son chariot car il s’en est senti insulté. Je croyais que c’était bien vu d’être aimable et serviable. A tort.

Le dalleux.

Si tu commençais à désespérer d’être invisible, de faire partie du décor et que tu t’étonnes que personne ne t’aie pas encore foutu dans un chariot, tu vas être servie ma jolie ! Ce personnage ne s’intéresse pas le moins du monde à ce que tu fais là mais pour être gentil, il va faire un achat symbolique (déjà ça de pris hein). La suite n’est que va-et-vient sur ton point de vente tous les jours, et tu vas bénir chaque être vivant (même les moustiques) se trouvant dans un rayon de 10m pour courir leur parler. Attention, s’il est vicieux, il peut guetter à quelle heure tu prends ta pause et mettre en place un stratagème pour que tu déjeunes avec lui. Ce mec est frustrant parce que tu ne peux pas l’insulter ni mettre un coup de pioche dans les boules sans avoir de gros, gros problèmes. OUI CONNARD, PRENDS ÇA, ÇA ET ÇA ET FICHE-MOI LA PAIX BORDEL DE MORPION. Ma solution : garder le téléphone à l’oreille dès qu’il approche (mens pas, tu l’as sûrement déjà fait. Tu as même sûrement déjà fait semblant d’envoyer un texto pour faire genre), raccrocher lorsqu’une autre personne arrive pour la servir.

Et c’est compatible avec les études ?

Carrément. Les missions d’animation sont souvent à réaliser le WE ou à l’approche des fêtes, en période de grosse affluence dans les commerces. J’ajouterais que c’est l’un des petits boulots qui enrichissent le plus (contact humain, débrouillardise, toussa) et dans lequel tu peux vraiment t’éclater. En contrepartie, il faut être en pleine forme et (surtout en région parisienne où les plus grands supermarchés se trouvent dans des coins un peu beaucoup paumés) véhiculé ou très prévoyant avec les transports, voire être à prêt à faire du stop !

Dernière recommandation : par pitié, au nom du bien être de l’Humanité, n’utilise pas les expressions à la con qu’on n’entend que dans les pubs. Oquaille ? Parce que je te retrouverai pour t’enterrer vivant et pour brûler ta maison si tu prononces « c’est que du bonheur ».

Je sais que tu veux bien faire. Mais vraiment. C’est non.

COMMENT ÇA JE SUIS EXCESSIVE ? JE VEILLE SUR L’HUMANITÉ, S’TOUT. BISOUS.

@Super-m0utarde (is watching you)

Publicités

5 réflexions sur “Galère des jobs étudiants : l’animation commerciale.

  1. J’ai aussi plein de potes quadra ou trentenaire qui font ce genre de job. Ils ne s’en plaignent pas. Et quand ils vantent les méritent de la bière locale et qu’il en propose la dégustation je ne m’en plains pas non plus…

    1. Au secours j’ai écrit « méritent » au lieu de « mérites »! Vite, quelqu’un pour corriger! Moutarde, fais quelque chose je t’en supplie!

  2. J’ai fait « distibuteuse de flyer » pendant deux semaines…. horriiblement ennuyeux…. mais bon, c’était bien payé. C’est vrai qu’il y a de tout mais après ça va mieux quand tu as ta paie lol

Dégueuler un commentaire.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s